DIY : le Fab City Summit peut-il incarner les aspirations urbaines contemporaines ?

Comment penser la ville de demain ?” La formule peut paraître poétique voire vague, pourtant cette question résume en quelques mots l’ambition du Fab City Summit. En effet, la raison d’être de ce sommet international est avant tout de participer à bâtir un nouveau modèle urbain. Plus concrètement, l’objectif est d’atteindre — d’ici 2054 — une forme d’autonomie pour les villes, à savoir : parvenir à établir un schéma vertueux dans lequel celles-ci sont en mesure de produire l’intégralité de ce qu’elles consomment.

Le sommet — tenu sur trois jours — est avant tout à destination des professionnels et des institutionnels, notamment la journée d’ouverture organisée par la Mairie de Paris et accessible uniquement sur invitation. En ce qui concerne les journées du 12 et 13 juillet, dédiées aux conférences, celles-ci s’adressent à l’ensemble des acteurs pros du secteur (makers, promoteurs, institutions, collectivités…). Parmi les speakers, on peut par exemple noter Francesca Bria, docteure en innovation et management de l’économie et membre du conseil municipal de Barcelone, Danielle Wood, qui dirige le Space Enabled Research Group (MIT), ou encore Neil Gershenfeld, professeur à MIT et directeur du Center for Bits and Atoms.

photo : Hanson Lu — Unsplash

Second rendez-vous distinct, le campus sera pour sa part ouvert à tous. Situé dans le parc de la Villette, il proposera du 14 au 22 juillet des ateliers dédiés à des disciplines ou des thématiques spécifiques : développement durable, ingénierie, électronique, agriculture urbaine, prospective et réflexions sur la ville de demain… Le désir d’unir les volontés des particuliers, des acteurs du privé et des institutions est un élément essentiel au projet et c’est par cette dynamique de rassemblement que ce sommet entend parvenir à ses fins. L’événement a d’ailleurs pour vocation affichée de tirer parti de la complémentarité des talents et exemples mondiaux liés aux questions du développement urbain. Une façon de crowdsourcer la réflexion sur les modèles vertueux en somme, et c’est cette ambition qui souligne a minima le très fort potentiel du Fab City Summit : mettre à profit les expériences réussies et s’inscrire dans une démarche d’intelligence collective.

photo : Annie Spratt — Unsplash

D’un point de vue plus local, ce sommet est pour la France l’opportunité de réfléchir et d’imaginer le développement territorial du Grand Paris sur les dix ans à venir. En tant que premier rassemblement entre les institutions, les acteurs privés et les makers, il s’agit d’une étape cruciale.

Il est d’ailleurs à noter que l’événement s’inscrit dans une dynamique plus large. En effet, le mois de juillet 2018 sera dédié au mouvement des fablabs, avec notamment la conférence internationale des fablabs, qui se tiendra à Toulouse du 16 au 22 juillet, ainsi que des événements thématiques organisés sur l’ensemble du territoire français dans plusieurs fablabs participants… Malgré cette concentration d’événements cantonnés à l’hexagone, la dynamique se veut résolument internationale, avec la présence de nombreux speakers étrangers venus présenter leurs modèles de production locale, à l’image de Gerardo Pisarello, premier adjoint au maire de Barcelone ou Rory Aronson, entrepreneur américain à l’initiative du FarmBot project.

FarmBot Genesis — Wikimedia Commons

Malgré un engouement certain, matérialisé par les 800 visiteurs par jours attendus sur l’événement, le Fab City Summit reste un tout jeune événement, dont les ambitions de long-terme peuvent paraître distantes. En témoignent les objectifs, escomptant parvenir à des résultats pour le milieu du XXIe siècle. Pourtant, à une période où la population mondiale continue à se concentrer dans des zones urbaines et péri-urbaines de plus en plus larges, de telles aspirations collectives sont précieuses et méritent d’être encouragées, car ce sont de ces mouvements de renouveau qu’émergeront potentiellement les paradigmes urbains plus éthiques et plus responsables de demain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here